Articles Newsletter Réalisations

Recycler un bureau ancien en meuble vasque

© Anthony Bailey

Recyclage et détournement de fonction étant à la mode pour les vieux meubles, nous avons transformé ce bureau un peu fatigué en un meuble vasque rétro.

 

Par Anthony Bailey

 

C’est un de mes clients qui m’a demandé de transformer un vieux bureau au design un peu trop quelconque en quelque chose d’un peu plus à la page et d’un peu plus distingué pour pouvoir être installé de façon détournée dans une salle de bains.

© Anthony Bailey

Le meuble d’origine est un bureau de production industrielle fait à partir de chêne massif (Quercus robur) pour les façades et le plateau, mais aussi du sapelli (Entandrophragma cylindricum) et du contreplaqué pour les tiroirs, qui sont assemblés industriellement à queues d’aronde. C’est une réalisation typique de l’époque, sans âme mais résistante, qui avait en plus un défaut de collage sur un des assemblage des pieds – qu’il a toutefois été facile de reprendre. Le bureau possède aussi deux plateaux coulissants audessus des tiroirs, qui serviront idéalement de tables d’appoint de coiffeuse pour la nouvelle destination du meuble.

© Anthony Bailey

Malheureusement – ou heureusement, c’est au choix –, le meuble avait eu droit à un coup de peinture pour cacher un grain de bois au style un peu vieillissant ou pour masquer les ravages du temps. Plutôt que de faire sauter cette couche de peinture défraîchie, il a semblé plus logique dans le cadre du projet de jouer sur des effets de patine supplémentaires à l’aide de produit de décoration pour en améliorer l’apparence générale.

© Anthony Bailey

Pour des raisons esthétiques et ergonomiques, le client souhaitait installer une vasque à poser (et non pas encastrée). Il en existe une grande variété dans le commerce dans différents styles. Ici, le client a décidé d’utiliser une vasque qui était déjà en sa possession, mais qui était destinée à être montée sur une colonne. Comme le fond était assez plat, cela n’a pas posé de problème de la convertir en vasque à poser. La vasque allait donc reposer sur le plateau du bureau, élevant ainsi la hauteur d’utilisation du meuble.

© Anthony Bailey

La zone d’assise sous le plateau devant inutile, j’ai jugé plus judicieux de la transformer en zone de rangement, comme vous le verrez ci-après.

 

(…)

 


Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n° 204 de L’Atelier Bois >

À propos de l'auteur

mm

L'Atelier Bois

Laisser un commentaire