Assemblages

Assemblage – Enture à double sifflet

Figure Le traçage ne pose pas de grande difficulté. Exécuté à l'équerre, à la fausse équerre et au couteau à tracer, il vous suffira d'être précis. L'épaisseur de chacun des sifflets correspond à la moitié de l'épaisseur de la pièce. Pour le traçage du trait d'arasement à pan coupé, il suffit de se souvenir que plus l'angle sera faible et mieux ce sera (entre 30 et 45°). Il est difficile de faire la découpe à la machine ; éventuellement à la scie à ruban avec un montage (et encore !). Le mieux est encore de travailler à la scie fine (japonaise de préférence).
Figure Le traçage ne pose pas de grande difficulté. Exécuté à l'équerre, à la fausse équerre et au couteau à tracer, il vous suffira d'être précis. L'épaisseur de chacun des sifflets correspond à la moitié de l'épaisseur de la pièce. Pour le traçage du trait d'arasement à pan coupé, il suffit de se souvenir que plus l'angle sera faible et mieux ce sera (entre 30 et 45°). Il est difficile de faire la découpe à la machine ; éventuellement à la scie à ruban avec un montage (et encore !). Le mieux est encore de travailler à la scie fine (japonaise de préférence).
Par admin

ATB 168 Assemblages 00-a

L’enture à double sifflet immobilisé par coin est un assemblage d’une excellente tenue. Il en existe de nombreuses variantes. Son exécution exige une bonne connaissance de la vision dans l’espace. Celle que nous vous proposons est une des plus simples, mais vous permettra une bonne approche, aussi bien au niveau du traçage que de l’exécution, de ce type de liaison.

Cet article vous intéresse, retrouvez-le dans votre magazine :
Achetez « L’Atelier Bois » n° 168

Dessins et texte : Charles Julien

ATB 168 Assemblages 01

Figure Le traçage ne pose pas de grande difficulté. Exécuté à l’équerre, à la fausse équerre et au couteau à tracer, il vous suffira d’être précis. L’épaisseur de chacun des sifflets correspond à la moitié de l’épaisseur de la pièce. Pour le traçage du trait d’arasement à pan coupé, il suffit de se souvenir que plus l’angle sera faible et mieux ce sera (entre 30 et 45°). Il est difficile de faire la découpe à la machine ; éventuellement à la scie à ruban avec un montage (et encore !). Le mieux est encore de travailler à la scie fine (japonaise de préférence).

ATB 168 Assemblages 02

La découpe de l’arasement biais est particulièrement délicate. Elle peut se faire à la scie à araser à dosseret en vous aidant d’une cale de guidage précisément fixée sur le trait d’arasement par deux serre-joints. La défonceuse équipée d’une large mèche droite (diamètre 18 ou 20) est une excellente alternative qui vous donnera un parfait résultat… à condition de bien maîtriser ce merveilleux outil. Le logement de la clef sera taillé en dernier à la main.

À propos de l'auteur

admin

1 commentaire

Laisser un commentaire