Articles Newsletter Réalisations

Une draisienne

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / James Hatter

Ça roule tout seul pour les futurs pros du guidon et pour cette réalisation personnalisable selon vos envies !

 

Par James Hatter

 

Les draisiennes sont vraiment parfaites pour apprendre aux enfants les bases de l’équilibre et de la coordination des mouvements avant de passer à un vrai vélo. En effet, l’expérience montre que les enfants qui ont eu accès à une draisienne passent plus facilement au vélo normal sans avoir besoin de recourir aux petites roues.
Cette draisienne est destinée aux plus jeunes. Le siège est ajustable de 340 à 410 mm de haut, ce qui représente les positions les plus agréables pour des enfants entre deux et quatre ans. Le projet utilise du contreplaqué de 12 mm pour le cadre de la draisienne et du bois massif pour tout le système du guidon et de la colonne de direction.

 

Tout en sécurité

Concevoir et construire des objets pour les enfants implique de respecter impérativement certaines mesures de sécurité. Un guide de l’ensemble de ces mesures est disponible dans la directive européenne EN 71, nous vous recommandons de vous y tenir le plus possible.
Il est essentiel que la structure ne comporte ni matériaux dangereux ni caractéristiques qui pourraient provoquer des blessures. Nous avons suivi ces normes pour la construction de ce projet.
Les matériaux utilisés ici sont le contreplaqué et le bois massif dont toutes les arêtes ont été arrondies. La finition a été faite avec un vernis en phase aqueuse ou une peinture à faible dégagement de COV (composés organiques volatils).
Le bois utilisé pour la colonne de direction doit être de très bonne qualité, résistant, avec un grain assez serré. J’ai choisi ici d’utiliser de l’acajou pour être sûr que l’ensemble de la colonne de direction puisse supporter une utilisation intensive et répétée.
Les vis et autres éléments de fixation reçoivent un point de colle PVA résistante à l’eau pour éviter le desserrement intempestif de ceux-ci. Il en va de même pour les tourillons en bois à certains endroits. Les écrous extérieurs ont une garniture en nylon pour éviter ces risques de desserrement. La complexité de la colonne de direction est réduite au plus simple appareil pour éviter de créer des zones de pincement pour les doigts. Il est possible de réduire encore plus ce risque en ajoutant une mousse expansive à certains endroits.
Même avec l’ensemble de ces directives prises en compte pour la réalisation de cette draisienne, il est bon de rappeler que l’utilisation de ce genre de jouet se fait exclusivement sous la responsabilité d’un adulte qui doit être présent. Il est aussi préférable de prévoir un casque de vélo. De même, il faut vérifier régulièrement la bonne tenue des éléments de fixation et de direction.
Cette draisienne n’est pas prévue pour être utilisée dans des pentes et autres descentes, mais pour rouler sur le plat et être maniée par des enfants dont l’âge et la taille correspondent.
Le poste le plus onéreux de la réalisation de ce projet est celui des roues. Il m’en a coûté une dizaine d’euros par roue pour des modèles en plastique moulé avec bande de roulement en caoutchouc. Les dimensions sont 250 mm de diamètre, 55 mm de large et un axe de moyeu de 12,7 mm.
L’axe de roue et du guidon est fait à partir d’une tige filetée de diamètre M12. La tige filetée est mise à la longueur désirée et les extrémités sont arrondies à la lime. En plus des vis à bois, des lamelles, de la colle et des boulons et écrous de l’assemblage, un écrou transversal est utilisé pour fixer et bloquer le guidon à la colonne de direction pour plus de sécurité.

 

(…)

 


Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n° 201 de L’Atelier Bois >

À propos de l'auteur

mm

L'Atelier Bois

2 commentaires

    • Bonjour,

      Vous êtes nombreux à nous poser la question…
      Il est possible de trouver des roues en GSB (Grandes Surfaces de Bricolage). N’hésitez pas à regarder aux rayons « Manutention », « quincaillerie » ou encore « jardin » (certaines roues de brouette peuvent convenir, par exemple).
      Et, puisque nous sommes sur internet, vous pouvez aussi trouver des revendeurs de roues en ligne : il existe quelques sites qui sont uniquement dédiés à la fourniture de roues et roulettes.
      Vous pouvez consulter directement les catalogues de ces sites ou bien faire une recherche à partir d’un moteur de recherche en tapant les mots clés suivant : roue + « diamètre » + « matière »… Si le résultat n’est pas pertinent, vous pouvez toujours relancer votre recherche en modifiant le diamètre voulu d’une ou quelques unités ou en supprimant la matière.

      Si certains lecteurs ont d’autres systèmes de fourniture, qu’ils n’hésitent pas à partager ici leur savoir !

      Pour les plus motivés, je vous renvoie vers le numéro 183 (Déc 2013/jan 2014) de L’Atelier Bois qui propose l’article suivant « Tour de main – Faire des roues ».
      http://www.kiosque21.com/anciens-numeros-magazine-l-atelier-bois/2649-magazine-l-atelier-bois-n183.html

      Cordialement

Laisser un commentaire