Articles Réalisations

Une chaise de jardin avec un monogramme

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson
ATB185-Réalisation-Chaise-00-Ouverture

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

 

 

Cet été, marquez votre territoire avec une chaise de jardin qui porte vos initiales.

 

Si, comme la mienne, votre chaise de jardin habituelle a succombé aux outrages du temps qui passe et aux intempéries, il est temps de vous en fabriquer une nouvelle. J’avais justement récupéré un ancien plateau d’établi en teck récemment et je me demandais ce que je pouvais en faire.

  • Fabrication

    ATB185-Réalisation-Chaise-02

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    Une fois le plateau nettoyé, j’ai eu recours à un gabarit en MDF pour les pieds arrière afin d’utiliser le bois avec le moins de perte possible. Dans ces conditions, j’ai dû extraire quatre pièces afin d’obtenir une épaisseur suffisante pour les pieds arrière. Bien sûr, si vous avez une pièce de bois suffisamment épaisse, vous ne détaillerez que les deux morceaux nécessaires. De la même façon, sélectionnez le bois pour les pieds avant. Pas besoin de gabarit pour ceux-ci puisqu’ils sont droits. Vous n’aurez qu’à coller les deux pièces ensemble, puis vous les débiterez et vous aplanirez les arêtes.

  • Les pieds

    ATB185-Réalisation-Chaise-06

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    Utilisez votre défonceuse à main levée avec une fraise à copier droite équipée d’un roulement de guidage. La fraise permet de couper un peu plus de la moitié de l’épaisseur du pied, car celle-ci est trop importante pour être faite en une seule passe. Vous prendrez ensuite une fraise à feuillures équipée d’un roulement de guidage pour finir la coupe en prenant appui sur la partie déjà fraisée. La mise en forme de la partie supérieure sera faite après coup avec la scie à ruban, puis elle sera poncée.

  •  Le dossier

    ATB185-Réalisation-Chaise-15

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    Coupez, rabotez et dégauchissez toutes les pièces nécessaires à la réalisation des faces avant et arrière du dossier, de l’assise et des côtés. Avec un peu de chance, vous aurez quelques chutes que vous pourrez utiliser pour faire les lattes du dossier.
    Vous souhaiterez peut-être adapter l’épaisseur de certains éléments pour qu’ils correspondent aux chutes existantes.
    Le dossier de la chaise se compose d’une traverse haute et d’une autre basse qui sont jointes par les lattes. Les lattes sont taillées en tenons qui viennent s’emboîter dans des mortaises réalisées dans les deux traverses.

  • Les mortaises des pieds

    ATB185-Réalisation-Chaise-20

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    Le positionnement des mortaises sur les pieds est indiqué sur le plan, mais une mesure physique est toujours préférable pour ne pas se tromper. Toutes les mortaises des pieds avant et arrière, à l’exception des renfoncements accueillant les accoudoirs, font 35 mm de profondeur pour 13 mm d’épaisseur. Utilisez votre défonceuse équipée d’une fraise de 13 mm avec le guide parallèle.

  • Assemblage de test

    ATB185-Réalisation-Chaise-24

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    Une fois que vous avez taillé les encoches qui reçoivent les accoudoirs et que vous avez mis en forme les traverses latérales de l’assise, vous pouvez coller les cadres avant et arrière de la chaise.

  • Les lattes de l’assise

    ATB185-Réalisation-Chaise-31

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    Les deux lattes avant et arrière font la même longueur que les traverses avant et arrière, car elles viennent se caler entre les pieds. Elles sont prépercées et maintenues en place par des vis qui passent dans les tasseaux de maintien. Débitez le reste des lattes d’assise et mettez-les en place afin de repérer les positions des trous de fixation dans les traverses de support. Les traverses de support n’ayant été fixées que temporairement afin d’en faciliter le perçage pour cette étape.

  • Le monogramme

    ATB185-Réalisation-Chaise-E1-01

    © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Jim Robinson

    J’ai trouvé plaisante l’idée d’avoir mes initiales sculptées sur le dossier de la chaise. Si vous prévoyez de faire de même, je vous recommande de ne pas vous lancer dans l’assemblage de la chaise avant d’avoir fini de sculpter votre monogramme.
    J’ai utilisé une police de caractère plutôt simple. Aussi, après avoir reporté les contours des lettres, j’ai incisé le bois en partant d’une ligne centrale avec une combinaison de ciseaux droits et de gouges pour les parties courbes.

À propos de l'auteur

mm

L'Atelier Bois

Laisser un commentaire