Réalisations

Réalisation – Une desserte contemporaine en frêne

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

Texte et photos : Mark Ripley

Mark Ripley aborde la conception et la fabrication d’une desserte contemporaine en frêne, chêne et noyer noir américain.

Le point de départ du projet est le lieu – et l’espace – de destination de ce meuble. Espace dans lequel la lumière pénètre latéralement par les deux extrémités, et d’en haut par la cage d’escalier. L’idée est de sortir du format classique d’une simple carcasse, fermée par des portes et des tiroirs et surmontée d’un plateau, ainsi que des surfaces planes habituelles, pour obtenir quelque chose de plus sculptural.

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

Le haut des façades de tiroirs cache les glissières. © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

Dessin

Afin de bien visualiser l’objet, plusieurs maquettes à l’échelle 1/10 ont été réalisées. À ce stade, l’attention est plutôt portée sur l’esthétique que sur les techniques de fabrication. Quelques heures plus tard, le dessin prend forme et le repos d’une nuit permet de voir plus clair dans la réalisation. Les quatre pieds de la carcasse, assemblés aux panneaux d’extrémité à l’aide de lamelles, et affleurant sur les faces intérieures, sont reliés par deux traverses supérieures assemblées à queues d’aronde. Deux traverses basses soutiennent le fond, celle de l’avant portant une découpe inférieure légèrement courbe. Deux cloisons, fixées au fond et aux traverses hautes, séparent les deux placards latéraux des trois tiroirs centraux. Le dos plaqué est inséré dans des rainures pratiquées dans les pieds, traverse arrière et fond. Hormis les poignées, les tiroirs sont fabriqués de manière traditionnelle.

Le bois

Les quatre portes sont en MDF bordé de chants massifs et plaqué de bois scié. Les poignées sont collées sur les chants des portes de droite, fermées par des aimants incrustés dans le bois. Les pieds et les traverses sont en frêne, les panneaux de la carcasse et le plateau en chêne, et les poignées en noyer noir américain. Les fonds de tiroirs, quant à eux, sont en cèdre du Liban.

Les poignées sont aussi hautes que les portes et sont fixées sur celles de droite. © L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

Préparation

La couleur du frêne est douce et claire ; c’est un bois peu coûteux et facile à travailler, qui convient particulièrement pour les pieds et les traverses. Des panneaux de chêne s’harmonisent parfaitement avec la structure, car la couleur est  contrastée et le grain similaire à celui du frêne. Les panneaux latéraux et le plateau sont entièrement en chêne, tandis que le fond a des chants de 50 mm de large en frêne, ce qui encadre agréablement l’intérieur du meuble. Les autres bois sont aussi préparés : les traverses hautes et basses, les intérieurs de tiroirs et les placages sciés. Les placages sciés font environ 3 mm d’épaisseur avec une face rabotée (avant sciage) et une face sciée. Il est important de les maintenir bien à plat sous des poids en attente d’utilisation.

 

Retrouvez l’intégralité du pas-à-pas dans le numéro 156 de l’Atelier Bois
Disponible sur Kiosque21.com

À propos de l'auteur

Elodie Atelier Bois

Laisser un commentaire