Articles Défonceuse Équipement défonceuse

IDD Équipement – Articulations de volets rabattables

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley
Par admin

Mark Ripley nous propose une technique infaillible pour réaliser les articulations d’une table à volets rabattables.

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

Le montage d’abattants rabattables sur une table nécessite deux fraises de défonceuse complémentaires, une fraise quart-de-rond et une fraise à congé de rayon identique – bien entendu. Pour ma part, je préfère utiliser des fraises autoguidées (avec roulements à billes), car cela simplifie les réglages.

Vous aurez aussi besoin de charnières spéciales, dites « charnières de table » ; choisissez des modèles aussi robustes que possible.

Par souci de stabilité, il est préférable de prendre des bois sciés sur quartier ou, tout au moins, des plateaux proches du centre de la bille.

Puisque les assemblages des abattants rabattables restent visibles, il faut que leur exécution soit particulièrement soignée.

Un rayon sensiblement égal aux deux tiers de l’épaisseur du plateau de la table sera parfait. Une fraise d’un rayon de 16 mm est bien adaptée à un plateau de table d’une épaisseur de 22 à 25 mm, mais est trop faible pour un plateau plus épais ; et il me semble peu probable que vous souhaitiez une table de salle à manger dont le plateau soit d’une épaisseur inférieure à 22 mm.

 

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Mark Ripley

L’épure

Un dessin en « vraie grandeur » (au 1:1) de la section de l’assemblage vous permettra de déterminer la position de la charnière et les réglages de la défonceuse.

Je vous conseille de prévoir des pièces d’essai, de même épaisseur que le plateau, et de procéder à un assemblage à blanc pour vous entraîner et vérifier les bons réglages de la défonceuse.

 

Les charnières

Les charnières sont essentielles à la solidité de l’ensemble, c’est pourquoi je vous suggère fortement de choisir les plus résistantes que vous pourrez trouver, car elles constituent la seule liaison entre le plateau de la table et les abattants. D’autre part, elles doivent être posées de manière à ce que les abattants soient aussi près que possible du plateau…

Cet article vous intéresse, retrouvez-le dans votre magazine :
Achetez « L’Atelier Bois » n° 166

À propos de l'auteur

admin

Laisser un commentaire