Articles Finition Newsletter Réalisations Sculpture Technique

Décorer un meuble avec les techniques du bois brûlé et de la sculpture

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / John Bullar

John Bullar nous montre comment reproduire les techniques utilisées pour la confection de cette surprenante console.

Par John Bullar

Cette console comporte donc quelques techniques inhabituelles de bois brûlé et de sculpture qui permettent de produire un effet décoratif créatif sur les faces externes et internes. Le modèle original a été créé par Patrick Howlett qui travaille depuis plus de 25 ans pour l’un des grands noms de la création contemporaine de meubles. En 2005, il décide de monter sa propre structure et l’installe dans les locaux reconvertis d’une ancienne ferme. L’idée de cette décoration lui est venue alors qu’il observait une représentation de la double hélice d’un brin d’ADN. « Ici, l’information génétique est portée par des chromosomes formés par des rubans de gamètes qui remontent et s’entrelacent le long de la table jusqu’à se rejoindre en son centre dans un cercle primordial de vie. Je sais que tout cela sonne franchement pompeux, c’est pourtant ainsi que j’ai ressenti ce projet et plus le temps passait et plus je le trouvais beau. Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être, et c’est ça qui rend tout ceci intéressant. »

 

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / John Bullar

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / John Bullar

Dans cet article, je vais décrire et vous montrer comment vous pourrez obtenir un résultat équivalent. Je me concentrerai sur la préparation des matériaux avant la construction plutôt que sur les aspects structurels de la table, qui sont assez classiques et qui devraient être suffisamment clairs à partir des schémas qui suivent. Les faces internes et externes sont faites à partir de planches de chêne (Quercus robur) dont la surface est brûlée de façon à produire un aspect charbonneux naturel. Une fois que le bois est stabilisé, la surface est sculptée à l’aide d’une gouge à partir de la répétition de motifs en forme de virgules qui sont disposés pour créer la double hélice.
Les copeaux révèlent alors la couleur dorée du chêne non brûlé qui vient agréablement contraster avec la couleur de surface. Les côtés sont en loupe de chêne dont le motif est disposé aléatoirement pour correspondre aux motifs et à la couleur des parties sculptées.

(…)


"""couverture-ATB-196 Retrouvez l’intégralité de cet article dans le
n° 196 de L’Atelier Bois >

À propos de l'auteur

mm

L'Atelier Bois

Laisser un commentaire