Articles Newsletter Réalisations

Une chaise en impression 3D

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Joe Thomas

Quand l’impression 3D se met au service du design et du bois, cela donne un projet aussi surprenant qu’intéressant… et offre une autre façon de voir les assemblages.

 

Par Joe Thomas

 

Cette chaise a servi à Joe Thomas de projet principal pour valider sa troisième année d’étude en design produit à l’université. Très intéressé par les nouvelles technologies et leur impact sur la société et l’industrie, il a d’ailleurs utilisé ce thème pour son mémoire de fin de cycle. Il souhaitait concevoir quelque chose de nouveau, qui n’ait jamais été fait auparavant, c’est donc pour cela qu’il a décidé d’explorer le potentiel du principe de l’impression en 3D pour le mobilier. Il existe certes déjà du mobilier en impression 3D, mais ce sont des pièces qui sont intégralement imprimées et dont le prix est au final exorbitant. Joe Thomas a donc décidé de voir comment il était possible d’utiliser l’impression 3D pour faciliter la fabrication et comment on pouvait la combiner à d’autres matériaux moins onéreux et à des techniques de fabrication plus traditionnelles pour faire du mobilier.

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Joe Thomas

© L’Atelier Bois / GMC Publications Ltd. / Joe Thomas

L’impression 3D

L’impression 3D est une technologie qui permet d’imprimer physiquement des objets tridimensionnels à partir de différents matériaux qui vont du plastique à l’or en passant par la nourriture. L’impression 3D commence à se répandre dans le monde de l’industrie, mais, pour l’instant, sans grand succès auprès des fabricants de meubles. Si vous faites une recherche de mobilier avec de l’impression 3D, non seulement vous verrez que les résultats sont très limités, mais qu’en plus les prix sont véritablement prohibitifs et que les meubles sont faits intégralement en impression – ce qui est justement une méthode de production très onéreuse. Joe Thomas estime que l’impression 3D finira par devenir plus accessible et beaucoup moins chère, même pour des meubles entièrement imprimés, mais que son avenir passe par la mixité avec d’autres matériaux et techniques plus traditionnelles.
Le point clé à prendre en considération pour l’impression 3D, c’est qu’il n’y a pas de différence entre des éléments techniques et complexes et des éléments simples et pleins en matière de production. Un simple cube prendra autant de temps à imprimer qu’une pièce avec de nombreux détails. Cela implique une nouvelle façon de penser la conception du mobilier puisque l’on est bien moins contraint par la façon d’assembler les éléments entre eux et par la difficulté à réaliser ces assemblages. C’est avec ces considérations en tête que Joe Thomas s’est lancé dans l’aventure afin d’exploiter au mieux le potentiel offert et de l’appliquer au monde du mobilier.

(…)

 


Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n° 199 de L’Atelier Bois >

À propos de l'auteur

mm

L'Atelier Bois

2 commentaires

  • […] Quand l’impression 3D se met au service du design et du bois, cela donne un projet aussi surprenant qu’intéressant… et offre une autre façon de voir les assemblages. Par Joe Thomas Cette chaise a servi à Joe Thomas de projet principal pour valider sa troisième année d’étude en design produit à l’université. Très intéressé par …  […]

  • Etant ingénieur Je m’intéresse depuis quelques années à cette techno et l’éventail de matériaux disponibles aujourd’hui est impressionnante. Outre les filaments bois j’aime lu qu’il était possible de faire du frittage laser sur des poudres de bois… dingue….

Laisser un commentaire