À la une Articles Banc d'essai / minitest

Affûteuse Tormek T-8

Un complexe d’affûtage particulièrement bien pensé pour l’aiguisage d’un large panel d’outils coupants, du ciseau à bois à la gouge de sculpteur ou de tourneur en passant par les ciseaux/fers de dégauchisseuse, les haches et les couteaux de cuisine.

 

Texte et photos : Charles Julien

 

Il est bien connu de tous ceux qui travaillent le bois que le tranchant d’un outil doit être parfaitement coupant pour obtenir un résultat intéressant. Un affûtage à main levée manque non seulement de précision, mais réclame une bonne expérience. La marque suédoise Tormek, bien connue de tous les travailleurs du bois, s’est spécialisée dans les dispositifs d’affûtage et, au fil des années, a considérablement enrichi sa large gamme de supports d’aide à l’affûtage pour tous les types d’outils (ciseaux droits, haches, gouges, outils de sculpteurs et de tourneurs, etc.).

Le dessus et le bâti sont en zinc coulé d’une belle qualité de finition et d’une grande résistance, contrairement au carter en tôle de l’ancien modèle, sensible à la détérioration par la rouille au fil des utilisations.

Le dessus et le bâti sont en zinc coulé d’une belle qualité de finition et d’une grande résistance, contrairement au carter en tôle de l’ancien modèle, sensible à la détérioration par la rouille au fil des utilisations.

La machine que nous avons testée pour vous dans ce numéro de L’Atelier Bois n’est guère différente des modèles plus anciens proposés par cette marque, tout au moins dans le principe. En revanche, nous avons noté un certain nombre d’améliorations importantes, dont le (…)

Pour certains affûtages courants ne réclamant pas une grande précision (lames de couteaux, haches, herminettes de charpentier, ciseaux de maçon, etc.), on peut se contenter du support universel. Pour les affûtages délicats, on utilisera un des nombreux supports proposés par le fabricant que l’on glissera sur la tige. Le plus courant est le support pour tranchants droits livré d’origine avec la machine (ciseaux à bois, fers de rabots, etc.).

Pour certains affûtages courants ne réclamant pas une grande précision (lames de couteaux, haches, herminettes de charpentier, ciseaux de maçon, etc.), on peut se contenter du support universel. Pour les affûtages délicats, on utilisera un des nombreux supports proposés par le fabricant que l’on glissera sur la tige. Le plus courant est le support pour tranchants droits livré d’origine avec la machine (ciseaux à bois, fers de rabots, etc.).

 


Retrouvez l’intégralité de cet article dans le
n° 199 de L’Atelier Bois >

À propos de l'auteur

mm

L'Atelier Bois

Laisser un commentaire